Archives de catégorie : 5. Instrument seul et/ou sons fixés ou électronique

Clairière (2002) (Urbana 14)

Pour clarinette et sons fixés en 5.1

Clarinette et dispositif 5.1
Durée : circa 12 min 30
Commande de l’État et de La Muse en Circuit
Pour le clarinettiste Philippe Berrod.

Création partielle à la Maison de la Musique de Nanterre saison 2001- 2002.
Création lors d’un concert monographique le 11 juin 2002 au Carré Sylvia Monfort dans le cadre de la programmation de « La Muse en Circuit » – Festival Extension du domaine de la note.

Continuer la lecture de Clairière (2002) (Urbana 14)

La sphère et la pierre (1994) (Urbana 8)

Pour sons fixés.

Commande de l’INA-GRM.

Deux idées ont été à l’origine de la composition de cette œuvre. La première je la dois à l’Aleph de Jorge Luis Borges : « … Un Aleph est un lieu où se retrouvent, sans se confondre, tous les endroits de l’univers vus simultanément de tous les angles possibles.     … Les fidèles qui assistent à la Mosquée de Amr, au Caire, savent très bien que l’univers est à l’intérieur de l’une de colonnes de pierre qui bordent la cour centrale … Personne, c’est évident, n’a pu le voir, mais ceux qui approchent leur oreille de la surface, disent percevoir, peu de temps après, sa rumeur affairée … »

Continuer la lecture de La sphère et la pierre (1994) (Urbana 8)

Macristalhias (1993)

Pour violon et bande numérique (1992/93)
9’36 »
Commande de la DRAC, Nantes.

Bien que la notion de musique mixte me soit chère je me suis proposé dans  « Macristalhias » de créer une écriture différente. Le concept de « mixité » (dans le sens de mélange) entraîne forcément une séparation des éléments de départ. J’ai voulu, au contraire, substituer au principe de superposition ou de mixture un langage unique constitué de matériaux d’origines diverses. Ceci a entraîné l’enrichissement des deux univers  à plusieurs égards :

Continuer la lecture de Macristalhias (1993)