Ex Lex (Teatro secreto) (2012)

pour Orchestre de Chambre

De la loi. A propos de la loi.

La question des lois ou de la loi régit de manière tangible ou sous-jacente l’ensemble de nos activités. Il y a des dizaines de points sur lesquels nous pourrions nous appuyer pour étayer un propos ou établir des filiations et analogies qui concernent nos démarches artistiques en rapport à la loi. Il en est un qui m’a particulièrement motivé dans le travail, d’où la bifurcation possible dans le sens du titre, qui touche à ce qui échappe aux lois, qui est hors la loi.

Je conçois toujours la matière musicale en actions, en volontés; ces désirs exprimés par les uns se heurtent à ceux des autres conformant un tissu, un réseau d’énergies (un contrepoint, pourrait-on dire ?) toujours en mouvement.

Si ma façon d’être me conduit naturellement vers ce chemin d’écriture où l’impulsion et le phrasé sont les maîtres mots, une seconde nature, plus secrète et moins avouée, tente d’équilibrer en moi cet élan avec des constructions précises, un travail minutieux de l’harmonie, le choix des accords, des échelles, de l’orchestration, la structuration et la dramaturgie de la forme.

Le premier cercle m’est presque donné, alors que le second je dois l’acquérir pour chaque œuvre et réinventer ainsi un ensemble qui ressemble à un corpus de lois. Ce travail signifie pour moi un énorme temps de doute et de réflexion ; c’est là que je me sens un bâtisseur.
Navigant entre ces deux versants l’œuvre se fait entre les lois propres à la matière et celles que j’en déduis ou m’impose, d’où cette volonté de mettre en valeur cette échappée cet « Ex » (ce presque « extra lex ») apparaissant dans le titre.

On peut dire alors que le noyau de ce travail, sa marque, tourne autour des lois et leur transgression. Cette chose insaisissable qui se trouve entre le cadre forgé, la matière et l’échappatoire, l’imprévu; cette étincelle qui initie le mouvement de l’imaginaire et le propage jusqu’au plus profond de la structure de l’œuvre.

Les musiciens de l’ensemble sont, chacun à sa manière, à tour de rôle, les acteurs de ce théâtre secret.

Luis Naón


Ensemble Contrechamps 
Michaël Wandeberg, direction.

Ex Lex I et II

Ex Lex III

Ex Lex IV et V

 

 


 [ Musique de Chambre ]