Archives de catégorie : 1. Cycle : Urbana

Double Concerto (2001/2003) (Urbana 21)

Pour un Double Orchestre et électronique.

Commande de l’Etat à caractère pédagogique.
Créée par le Jeune Philharmonique de Seine-Saint-Denis
le 1er avril 2003.

La nomenclature originale de cette œuvre est une conjonction de Double Urbana (U 17 – Cruz y ficciones) et d’une extension électroacoustique pouvant être interprétées en temps réel.

Continuer la lecture de Double Concerto (2001/2003) (Urbana 21)

Senderos…que bifurcan (2002-03) (Urbana 19)

Pour saxophone soprano et dispositif électroacoustique en 5.1

Dédiée à Claude Delangle
Commande de la Société Selmer
Gérard Billaudot éditeur

Senderos… forme,  avec trois autres pièces (Les 6 Caprices U11, Clarinette, U14  et Alto U15 et électronique), un carré, cycle à l’intérieur du cycle, qui est une sorte de quatuor dispersé.

L’œuvre a fait partie du concours de sortie (le prix) pour les étudiants saxophonistes du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Le projet de la composition de cette pièce est bien plus ancien que sa réalisation définitive.

Continuer la lecture de Senderos…que bifurcan (2002-03) (Urbana 19)

Clairière (2002) (Urbana 14)

Pour clarinette et sons fixés en 5.1

Clarinette et dispositif 5.1
Durée : circa 12 min 30
Commande de l’État et de La Muse en Circuit
Pour le clarinettiste Philippe Berrod.

Création partielle à la Maison de la Musique de Nanterre saison 2001- 2002.
Création lors d’un concert monographique le 11 juin 2002 au Carré Sylvia Monfort dans le cadre de la programmation de « La Muse en Circuit » – Festival Extension du domaine de la note.

Continuer la lecture de Clairière (2002) (Urbana 14)

Alto Voltango (2001) (Urbana 23)

Pour saxophone alto et vibraphone.

Commande de la Société Selmer et du XIV Curso Internacional de Música de Benidorm.
Editions Lemoine

L’œuvre est une sorte de série d’interludes libres. Composée pour vibraphone et saxophone alto seuls « Alto Voltango » constitue une sorte d’œuvre dans l’œuvre, pouvant être complètement des-contextualisée. Elle même divisée en cinq mouvements qui comportent des sous-titres évocateurs, elle traite, à sa manière, le courant de haut voltage. Ce courant qui traverse les instrumentistes (c’est, d’une certaine manière, une pièce électroacoustique !) est révélé par une précision de jeu d’une extrême difficulté dans un parfum de tango qui aurait été, lui aussi, survolté.

Continuer la lecture de Alto Voltango (2001) (Urbana 23)

Quatuor à Cordes n°2 (Roue – Étoile) (Urbana 4) (1999-2000)

Pour quatour à cordes.
Editions Gérard Billaudot , en location

Commande du Quatuor Liger.
Lecture par le Quatuor Liger lors de l’Exposition Robino-Naón – Nantes Mai 2001.

Prix « Luis de Narváez » de la Caja de Granada. Création à Granada
le 2 avril 2002.  Par le Quatuor Orpheus.
Durée : 17’env.

De par son essence, extrêmement codée, un quatuor à cordes fait apparaître, de manière presque instantanée, une image de quatre musiciens habillés pour faire de la haute musique de chambre. Le poids de la tradition est toujours lourd quant on se frotte aux cordes. Le quatuor est peut-être la plus intouchable et riche des formations qui ont donné dans l’histoire de la musique occidentale les pages les plus remarquables.

Continuer la lecture de Quatuor à Cordes n°2 (Roue – Étoile) (Urbana 4) (1999-2000)