Pájaro contra el borde de la noche (2017)

pour violoncelle soliste, ensemble * et électronique.

Commande de Radio France, l’Ensemble Cairn et Juan Sebastián Delgado
Création le 11 février 2017 – Festival Présences de Radio France


Durée : environ 17 minutes

Malgré l’image précise que ce titre suggère on ne trouvera pas dans l’œuvre un programme ni une quelconque narration. C’est la situation de danger et de contraste qui m’importent et qui sont à l’origine de la pièce.

Son écriture s’inspire sans cesse de cette image, aussi bien dans le choix de l’effectif instrumental,du dispositif et de sa mise en forme avec l’électronique, que dans la construction de chaque entité musicale.

Nous vivons un monde dans lequel les contrastes deviennent de plus en plus exacerbés, caricaturaux. Le partage des « likes » se heurte violemment contre la réalité, et à la triste beauté aux paillettes bling bling s’oppose, partout, une des humanisation qui semble devenir notre quotidien. 

Je refuse ce monde binaire.

Il existe un autre combat. Une confrontation, une lutte, qui n’existent pas seulement à l’extérieur mais en chacun de nous. Combien de fois devons-nous défendre l’oiseau de notre propre liberté contre nos sentiments les plus sombres.

La liberté, la beauté, la lumière sont des mots concrets qui se rattachent pour moi à cette métaphore de  l’« Oiseau contre le bord de la nuit ».  L’art l’est aussi, lorsque sa libre expression et son exigence, débarrassées des contraintes de mode, de compromission, de démagogie, affronte, comme chaque homme, sa propre nuit.

Luis Naon

  • L’ensemble est composé de : (clarinette, saxophone, trompette, trombone, guitare électrique, clavier, percussion, 2 violons , contrebasse)

Ecouter la pièce en binaural ou en 5.1, une production NouvOson de Radio France ici :
https://www.francemusique.fr/emissions/le-concert-du-soir/oeuvres-de-kaija-saariaho-alexandre-lunsqui-philippe-hurel-lucas-fagin-et-luis-naon-32029